Exemple entree de garage

Emprunt du garage de Français (« garder sous couvert, protection, abri »), dérivé de Français garer (« garder sous couvert, quai, shunt, garde, garder »), de Middle Français garer, garrer, guerrier; en partie de Old Français garir, warir (de Old Frankish * warjan); et en partie de vieux Français varer (« combattre, se défendre, protéger »), du vieux norrois varask (« se défendre »), réflexive de Vara (« à Ware, Watch Out, défendre »); les deux en fin de compte de proto-germanique * warjaną (« pour défendre, Ward OFF »), * warōną (« à regarder, protéger »), de proto-indo-européen * wer-(« pour fermer, couvrir, protéger, sauver, défendre »). Maintenant, le ravitaillement, l`entretien et la réparation sont de plus en plus séparés les uns des autres. Peu de garages de réparation vendent encore de l`essence; Il est très rare pour une nouvelle station de remplissage d`avoir un mécanicien ou des installations pour l`entretien au-delà des pneus de gonflage; et un nouveau type d`entreprise existe pour assurer l`entretien: le magasin de changement d`huile/lubrification. Depuis le milieu de la fin du XXe siècle, le stockage est devenu rare dans les locaux ayant les autres fonctions. Historiquement un garage commercial offrirait le stockage, le ravitaillement, l`entretien, et la réparation des véhicules..